Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Réfugié dans la clandestinité, gardant le moral intact, Moumié continue à dénoncer ce qu'il qualifie de manoeuvres colonialistes visant à éliminer l'UPC du champ politique et des élections de 1956 en particulier. Infatigablement il continue le travail d'organisation entamé sept ans plus tôt par Um. Il parcourt les localités de Victoria (Limbé)à la mijuin 1955, Kumba en juillet, Bamenda en août 1955. Il donne de la voix pour galvaniser les militants déboussolés par la répression qui s'est abattu sur eux : "Je faillirai à mon devoir de militant […] si je devais rester longtemps sans vous adresser mon message de fidélité", lance t-il à ses partisans de l'autre côté de la frontière. En un an, sous sa houlette l'U.P.C étend son influence en zone anglaise : 21 comités centraux y sont recensés en 1956. Il est à l'origine de l'initiative du "Front Uni pour la Réunification ", une coalition patriotique qui comprend l'UPC, le Kamerun National Democratic Party (Kndp) et le Kamerun United Commoners' Party, une alliance éphémère.

 Jean Koufan Menkene , historien

Partager cette page

Repost 0